750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Recettes diététiques et gourmandes

http://www.diet-et-delices.com Retrouvez toutes les recettes de diet-gourmande sur le nouveau blog et bien d'autres… http://www.diet-et-delices.com

Cocottes au saumon

Cocottes au saumon

Pour 6 personnes

Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 20 minutes

Ingrédients :

- une pâte feuilletée

- 300 g de pavé de saumon

- 200 g de saumon fumé

- 2 blancs de poireaux

- 300 g de champignons

- 20 cl de crème fraîche

- 1 oeuf

- 40 g de fécule de maïs

- poivre

Recette :

  • Laver, éplucher et couper les champignons et les blanchir quelques minutes puis les égoutter.
  • Laver les blancs de poireaux et les hacher finement.
  • Laisser les frémir dans une casserole pendant 10 minutes en remuant à l'aide d'une cuillère en bois.
  • Couper le saumon fumé en lanière et le saumon frais en gros dés.
  • Dans une casserole, mettre les poireaux, les champignons et les lanières de saumon fumé. Ajouter la crème et la fécule de maïs diluée dans un fond d'eau.
  • Faire cuire à feu doux jusqu'à l'obtention d'une crème épaisse. Assaisonner.
  • Découper des disques de pâte feuilletée du diamètre des cocottes.
  • Préchauffer le four à 200°C.
  • Déposer une couche du mélange de la préparation dans les cocottes, ajouter quelques morceaux de saumon frais puis recouvrir d'une autre couche du mélange.
  • Tapoter avec le dos d'une cuillère.
  • Recouvrir la cocotte avec la pâte feuilletée. Bien appuyer sur les bords pour rendre la cocotte étanche.
  • Dorer avec l'oeuf battu en omelette.
  • Enfourner pendant 20 minutes.

Astuces et conseils diététiques :

- Eviter de trop saler la préparation, le saumon étant naturellement salé.

- Vous pouvez réaliser un petit trou au milieu de la pâte et y planter une cheminée pour éviter que la pâte ne gonfle trop.

Cocottes au saumon
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
hummmmmmmmm, j'en salive, bizoo Laura
Répondre